HEP, c'est la rentrée !

Vendredi 20h : à l’heure où chacun s’affaire en cuisine, le chef Cédric abaisse la baguette !

La texture des vibrations s'échappant des becs et embouchures en volutes sonores et harmonieuses s’accommode des timbres des « peaux » qui enrichissent le début de répétition. L’accord d'ensemble émerge presque miraculeusement des souffles des musiciens.  L'harmonie d'Eybens Poisat (HEP) prépare le menu de Noël, chasse la fausse note, travaille l'équilibre des différentes voix, la mise en place rythmique...

En entrée, l'ouverture « Eysat » (J.V. Franco Landete) nous met en bouche : il s’agit d’une œuvre originale spécialement écrite pour les 150 ans de HEP (EYbens-poiSAT), par l’un des lauréats du concours de composition organisé en 2019.

Avec South Rampart Street Parade (R. Bauduc, B. Haggart, arrangement N. Iwaï), les sens sont saisis à cœur, les papilles chatouillent, le swing démange.

En proposant des saveurs printanières, le mouvement 4 de The Queen Symphony (T. Kashif) incorpore les « tubes » de Queen et donne un avant-goût de notre projet 2022.

Pour le dessert, Fanfare for a good time (F. Schjelderup) est un instant délicieux, rempli de frivolités, et du bonheur des retrouvailles des musiciens.

Après la diète de 18 mois, il nous faut avaler de nombreuses notes, croches, double-croches, noires pointées..., boire les indications de Cédric, pour savourer les pièces étalées sur nos pupitres ; Sans ralentir le rythme, nous irons crescendo pour mitonner les morceaux auxquels le chef, à son « piano », aura pu insuffler sa « pâte », avant d’envoyer en salle pour que le public les déguste à point !

Le menu sera servi les 17 et 18 décembre dans la salle de l’Odyssée, avec ses mignardises et papillotes de fin de soirée.

 

Merci à Anne pour ce texte savoureux.